Blog du Rwanda

Par Bobbak Makooie

Chaque jour est une journée chargée lorsque vous travaillez avec ADRA Rwanda, et nos matinées commencent tôt. Chaque jour, l’équipe s’entasse dans notre camion et nous nous dirigeons vers divers sites où nous travaillons en partenariat avec les membres de la communauté, mais nous devons d’abord parcourir de nombreuses collines et suivre les courbes d’innombrables virages, allant de routes asphaltées à des sentiers carrément fragiles. Ces traversées en camion me remplissent d’un tel sentiment d’émerveillement, non seulement pour les panoramas époustouflants qu’elles offrent mais aussi pour les merveilleux aperçus qu’elles donnent sur la vie quotidienne au sein des zones éloignées de ce pays. En effet, on peut voir des vies entières se dérouler sur les flancs des collines escarpées qui bordent les routes : des enfants qui jouent et courent, des adultes qui font la lessive ou l’agriculture, des chèvres, des vaches et des moutons qui broutent, et parfois des gens qui se rassemblent et passent du bon temps. Vous ne pouvez pas connaître le Rwanda sans vous aventurer dans les collines, le long des étroits sentiers de terre poussiéreuse et couleur de rouille; vous ne pouvez certainement pas apprécier la vie rurale quotidienne sans les traverser.

À chaque trajet, je contemplais avec envie les sentiers de montagne en pensant que je devais en grimper au moins un, jusqu’à ce que mon souhait devienne réalité. J’ai eu le privilège de visiter un site du projet EMBRACE où on enseigne aux membres de la communauté comment maintenir un régime alimentaire nutritif d’origine locale afin de soutenir la croissance des enfants et prévenir la malnutrition. La malnutrition infantile a été un réel problème ici dans le district de Nyabihu, en grande partie parce que les habitants ne savaient pas ce qui compose un régime alimentaire équilibré et comment préparer les aliments de manière à ne pas détruire leur valeur nutritionnelle. Il s’agit d’un problème grave car la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans peut entraîner de graves déficits physiques et mentaux tout au long de leur vie.

En plus de fournir des provisions initiales, l’équipe du projet EMBRACE travaille avec les dirigeants communautaires pour enseigner aux membres de la communauté comment cultiver leurs propres jardins potagers diversifiés, dans toutes sortes de formes et de tailles. Grâce à cette initiative, les familles et les communautés confrontées à la malnutrition peuvent désormais utiliser les produits de ces jardins comme complément alimentaire à leurs régimes précédents, et leur éducation à la préparation des aliments leur permet de faire les meilleurs choix alimentaires possibles. Je suppose que c’était juste ma chance que la maison choisie comme partenaire pour le site d’enseignement était au sommet d’une colline; j’ai pu constater à la fois le travail incroyable qu’ADRA accomplit à travers leur programme EMBRACE, et j’ai eu la possibilité de traverser ces sentiers rouges poussiéreux dont je rêvais depuis mon arrivée ici. Je décris ma chance en termes de faire d’une pierre trois coups : deux oiseaux, une pierre et mille collines.