J’ai dansé avec Ange Marie !

Par James Astleford 

J’ai dansé avec Ange Marie ! Ou à tout le moins, je l’ai accompagnée dans la danse. Les villageois s’étaient rassemblés à un site du projet EMBRACE pour apprendre à s’occuper de leurs bébés. La plupart étaient des femmes mais il y avait aussi quelques hommes parmi elles. Quand il a été annoncé qu’un représentant de l’agence donatrice était présent (c’est-à-dire moi), ils sont sortis spontanément de leur abri et ils ont commencé à danser et à chanter. J’ai demandé à un collègue ce qu’ils étaient en train de chanter et il m’a dit « Merci ADRA Canada de nous avoir aidé !»

J’ai pris quelques photos et j’ai apprécié ce moment de réjouissances en souhaitant que nos bienfaiteurs au Canada puissent voir et entendre ce que jétais en train de vivre – ce partage de bonheur. Grâce au projet EMBRACE, les mères ne craignaient plus autant l’accouchement car une nouvelle ambulance toute neuve était disponible pour les emmener au centre de santé lorsqu’elles étaient sur le point d’accoucher. Elles ont mieux compris comment prendre soin de leur santé. Et grâce à la formation reçue en permaculture, elles cultivaient dorénavant de merveilleux potagers et leurs familles mangeaient beaucoup de légumes et de fruits nutritifs.

Finalement, j’ai décidé que je ne pouvais pas simplement regarder, et donc j’ai rejoint le groupe et j’ai dansé (ou à tout le moins, j’ai balancé mon corps de haut en bas !) en union avec les villageois heureux. La jeune maman à côté de moi m’a laissé tenir sa petite fille dans mes bras, laquelle m’a regardé solennellement pendant que tout le monde applaudissait et riait. Plus tard, j’ai voulu savoir le nom du bébé. On m’a dit quelquechose qui ressemblait à une phrase ou deux en kinyarwanda (la langue locale) mais qui se terminait par quelques mots en français: « Ange Marie ». J’ai donc tout raccourci à « Ange Marie ».