Cuisiner pour la santé

Woman in Cambodia Cooks Healthy MealBet est une mère de 22 ans avec un enfant. Elle vit dans une région éloignée au nord du Cambodge. Elle et son mari ont déménagé dans cette partie du Cambodge il y a environ un an pour avoir une maison près de la route. Le mari de Bet est un mécanicien de petits moteurs et ils espèrent qu’ils pourront développer de bonnes affaires ici, alors que la province continue de croître et de se développer. Jusqu’à présent, le déroulement des choses a été plutôt lent. En l’absence de terres agricoles, ils ne sont pas en mesure de produire beaucoup de nourriture et dépendent des revenus qu’ils peuvent gagner des travaux de réparation de moteurs qu’ils arrivent à avoir. La petite fille de trois ans de Bet la tient occupée, surtout ces derniers temps.

Sa fille était habituellement très pâle et léthargique, souvent malade de diarrhée ou de rhume. Récemment, tout cela a changé. Voici ce qui s’est passé comme le raconte Bet. « J’ai entendu parler d’ADRA Canada quand un membre de leur personnel est venu me rendre visite chez moi. Elle m’a invité à rejoindre un groupe de femmes qu’ADRA Canada formait dans mon village. Elle m’a dit qu’ils discuteraient de nombreux sujets sur la vie familiale, la santé et la nutrition. Cela m’a semblé très intéressant. J’ai toujours le désir d’apprendre! J’ai une petite fille et je veux apprendre tout ce que je peux sur comment je peux être une meilleure mère. Je veux avoir une bonne vie pour moi-même et ma famille. »

Le Cercle de la réflexion

J’ai appris beaucoup de choses grâce au groupe d’ADRA Canada. Ils appellent ça un groupe du « Cercle de la réflexion », ce qui est un bon nom, je pense, parce que tous ceux qui se sont joints à nous ont eu l’occasion de réfléchir sur nos vies et ce que nous pouvons faire pour améliorer les choses. Lorsque nous avons commencé, la plupart d’entre nous étions plutôt timides et nous avions peur de prendre la parole, mais à la troisième session, nous participions tous aux discussions et posions beaucoup de questions.

Cela fait maintenant seulement six mois depuis que nous participons au Cercle de la réflexion, mais nous avons déjà eu de nombreuses discussions sur la façon d’élever des enfants, de les protéger contre les maladies et de les garder en sécurité. Nous avons appris l’importance d’une bonne hygiène autour de la maison et pourquoi nous devons nous laver les mains avant de cuisiner et de manger.

Nous avons également beaucoup appris à propos de la bonne nutrition. Avant, je cuisinais beaucoup d’aliments salés pour ma famille et j’utilisais beaucoup de GMS. Au sein du Cercle de la réflexion d’ADRA Canada, nous avons appris que ce régime n’est pas bon pour notre santé, en particulier pour ma petite fille. Maintenant, quand je cuisine, j’utilise beaucoup de légumes et de crudités. Je fais de mon mieux pour inclure quelque chose de chacun des trois principaux groupes alimentaires qui sont importants pour une bonne santé. Je n’utilise plus beaucoup de sel et j’ai complètement arrêté d’utiliser les GMS. J’avais l’habitude de cuisiner pour avoir du goût, maintenant je cuisine pour une bonne santé!

Avant de rejoindre le programme, ma petite fille était pâle et maigre, pas très active. Elle avait l’habitude de tomber malade souvent. Depuis que j’ai commencé à cuisiner des repas nutritifs, son appétit s’est amélioré. Elle a pris du poids et elle est maintenant plus brillante et plus heureuse! Elle ne tombe presque jamais malade!

Une famille heureuse au Cambodge

Je suis très heureuse que le programme d’ADRA Canada soit venu dans notre village. Peu importe à quel point je suis occupée, à chaque fois que le groupe se réunit, je laisse tout de côté et je rejoins le groupe. Je crois que le Cercle de la réflexion nous a tous aidés à mieux nous connaître et nous a donné l’occasion de nous encourager mutuellement à devenir de meilleures mères. « Merci ADRA Canada ! »

Happy Family in Cambodia